Qu’est ce que la Blaxpoitation ?

Si vous êtes fan du cinéma américain des années 70, le terme de Blaxpoitation vous parles surement. C’est un courant artistiques et plus largement culturel qui a cherché à revaloriser les rôles détenus par des acteurs noirs dans les films.

Si ces films ont pu donner un autre point de vue de la communauté noire américaine, ils se sont aussi laisser aller à entretenir certains clichés. Ces films sont très souvent violents et décrivent des vies où règnent la drogue, la prostitution, le crime et le racisme de la police. La grande majorité de la production des films de la Blaxpoitation a cessé à la fin des années 70.

Afin de vous replonger dans l’univers de ces films, parfois sombres mais avec une beauté esthétique, nous avons sélectionné une dizaine d’entre eux. Cette liste ne se veut pas être un classement mais juste un moyen de faire découvrir ce genre cinématographique.

Meurtres dans la 110e rue. Réalisé par Barry Shear, sorti en 1972

Coffy, la panthère noire de Harlem. Réalisé en 1973 par Jack Hill.

Shaft, les nuits rouges de Harlem. Réalisé en 1971 par Gordon Parks.

Dolemite. Réalisé en 1975 par D’Urville Martin.

Black Caesar, le parrain de Harlem. Réalisé en 1973 par Larry Cohen.

Le Mac. Réalisé en 1973 par Michael Campus .

Superfly. Réalisé en 1972 par Gordon Parks Jr.

Dynamite Jones. Réalisé en 1973 par Jack Starrett.

Sweet Sweetback’s Baadasssss Song. Réalisé en 1971 par Melvin Van Peebles

Foxy Brown. Réalisé en 1973 par Jack Hill

Blacula, Le Vampire Noir. Réalisé en 1972 par William Craign.

Black Belt Jones. Réalisé en 1974 par Robert Clouse.